La Basilique du Sacré Cœur
perpétue les liens étroit entre la ville et l’Eglise.
Une qualité de vie
remarquable pour un quotidien aussi agréable qu’animé.
Une ville tranquille mais vivante,
toute l’année grâce à la présences de milliers de pèlerins.

Paray-le-Monial, une ville
animée par le Sacré-Cœur.

Commune du Charolais, joli pays du Sud de la Bourgogne, Paray-le-Monial abrite 9.000 habitants à peine. Pourtant cette petite cité vibre et vit tout au long de l'année avec une rare intensité. Elle doit cette vitalité à sa longue histoire qui, depuis mille ans, se confond avec celle de la Chrétienté. Son nom le raconte :  “le Monial” signifie “cité des moines”. Il vient nous rappeler que la commune fut bâtie à l'origine autour d’un monastère. Une dimension spirituelle qui perdure aujourd'hui grâce aux pèlerins qui affluent du monde entier pour célébrer le culte du Sacré-Cœur.

Un haut-lieu de pèlerinage
Tout commence au XVIIIe siècle quand Marguerite-Marie Alacoque, religieuse du couvent de la Visitation de Paray-le-Monial, reçoit plusieurs apparitions du Christ. Lors de l'une d'elles, Jésus lui montre son cœur en disant « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes, […] jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart qu'ingratitude ». Une autre fois, il lui dit « Mon divin Cœur est […] passionné d’amour pour les hommes, et pour toi en particulier ». Des paroles qui ont décidé d'une dévotion au Sacré-Cœur, symbole de l'amour divin, qui, aujourd'hui encore, rayonne sur toute la planète. Paray-le-Monial reste bien entendu l'épicentre de ce culte. La commune bourguignonne est ainsi le théâtre de nombreux pèlerinages, rencontres et retraites. 300.000 croyants s'y pressent chaque année. Parmi eux, un pape : Jean-Paul II est venu se recueillir en ces lieux le 5 octobre 1986.

Une commune où il fait bon vivre
La vocation spirituelle de Paray-le-Monial n'est pas née avec les apparitions de Sainte Marie-Marguerite. Elle s'est enracinée dès le Haut Moyen-Âge, sous l'impulsion de l'Abbaye de Cluny. Les moines bénédictins y bâtirent notamment un édifice remarquable, cadet de leur propre abbatiale. Vouée désormais au culte du Sacré-Cœur, cette basilique superbement conservée reste le fleuron d'un patrimoine religieux regroupant sur un périmètre de 50 kilomètres pas moins d'une centaine d'églises romanes.
Pour autant, Paray-le-Monial ne brille pas que par ses vieilles pierres et la ferveur dont elles témoignent. La qualité de vie parodienne s'exprime aussi à travers de nombreux parcs et jardins dont le Jardin Saint-Hugues, riche de 500 roses parfumées. Elle passe également par le savoir-faire des artisans du cru. La spécialité locale : la mosaïque. Elle se mesure enfin au quotidien par la richesse de l'offre commerciale. Mode, beauté, alimentation, restauration : le centre-ville et deux zones d'activités en périphérie accueillent plus de 200 commerces différents.

Nos liens utiles

Cliquez sur le lien de votre choix pour accéder directement à la page internet qui vous est utile.

19, rue Pasteur 71600 Paray-le-Monial

CONTACTS : RÉSIDENCES SERVICES VILLA MÉDICIS - 50 rue des Perrières - 21000 Dijon
Tél : 03 80 50 82 62 - Email : contact@residencesmedicis.com